« Merci Montréal et ses talents, papa, maman, et Patrick Watson »

Depuis aussi loin qu’on s’en souvienne, mon frère et moi avons toujours eu envie de co-créer un projet producteur de valeur pour notre ville et notre société. On voulait être acteurs d’un changement. – Frédéric, co-fondateur du projet MR-63

 

Étienne, qui co-dirige aujourd’hui ArtBangBang, une plateforme de diffusion d’oeuvres artistiques, rêvait d’un espace de diffusion qui donne la voix aux talents émergents de Montréal. Fred, entrepreneur dans l’âme, ayant mené des études en administration et adorant la gastronomie, avait comme ambition de bâtir un lieu de vie iconique dans sa ville.

 

Merci Patrick Watson car c’est en regardant une de tes vidéos live que j’ai aperçu le wagon de métro récupéré par le Village Underground de Londres et que j’ai commencé à rêver du futur complexe MR-63 ! – Fred

Moi, c’était dans le métro. J’ai entendu parler de l’idée de la STM de remettre des wagons en fin de vie à des projets citoyens afin qu’ils leur donnent une seconde vie. C’est à ce moment que j’ai eu le déclic !” – Étienne

 

Ça y est, la graine est plantée…

 

Il va s’en dire qu’une session intense de “je stalk sur Google” s’est imposée ! On a réalisé que des artistes bien entreprenants avaient réussi à poser un vieux métro sur le toit d’une usine qu’ils avaient préalablement retapé en énorme salle d’exposition. – Fred

 

Fred a travaillé en restauration et détient une passion pour les beaux produits. Dans le complexe MR-63, il imagine un comptoir d’expériences gastronomiques où les meilleurs talents restaurateurs, microbrasseurs et producteurs de la ville pourraient y faire découvrir leurs innovations gustatives. 

Projet MR-63 Montréal

 

Étienne possède déjà un portefeuille d’artistes émergents locaux et projette un espace de diffusion artistique pour ses pépites de musiciens, peintres, designer, humoristes… Montréalais – alias son rêve depuis toujours.

 

Après plusieurs rêveries toutes plus inimaginables les unes que les autres, on s’est couchés. On est habitué dans la famille de perdre les rêveries avec le sommeil, mais cette fois-là, on était persuadé que c’était une bonne idée. Le lendemain, on a pris ledit métro, on s’est regardé, et c’est là que mon frère m’a dit la phrase magique : Yo Tie, on le fait, on le fait pour vrai ! – Etienne

 

Aussitôt dit, aussitôt fait.

Plusieurs brainstorms avec amis, papa, maman et un plan d’affaires plus tard, les frères Morin-Bordeleau se lancent dans un projet qui va guider les prochaines années de leur vie. Mélange de passions, d’envies et d’idées communes, le complexe culturel MR-63 représente en fait le “melting pot” de leurs rêves et de leurs expériences réunies.

C’est lors de la rencontre avec Rayside Labossière, la firme d’architecture montréalaise spécialisée dans le développement durable, que le lieu imaginé prend une toute autre ampleur. Les wagons seront intégrés directement au bâtiment de plusieurs étages qui sera une merveille architecturale, intelligente et verte. Cela représentera un monument iconique pour le patrimoine de la ville de Montréal. Rien de moins.

Projet MR-63 wagons

 

Nous sommes passés directement dans la cours des grands ! On espère attirer de nombreux curieux et touristes grâce au bâtiment, pour servir au mieux notre mission de faire découvrir la culture à travers les talents cachés de Montréal ! – Fred

 

Malgré toutes les embûches qui parsèment la route d’un entrepreneur et la crainte ombrageante de l’échec, la motivation de créer quelque chose de grandiose a permis aux deux frères de s’entourer d’un réseau inestimable de volontaires passionnés qui travaillent de concert pour faire naître le bébé. Étant sur tous les fronts, ils passent du financement à la communication au développement durable tout en réfléchissant à la logistique de transport des wagons.

 

Oui, on mange beaucoup de riz (rire), y en a qui appellent ça des sacrifices ! On pense plutôt que l’on nourrit quelque chose de plus grand que nous : notre amour pour l’art, le design, la gastronomie et les talents de notre ville. – Fred et Etienne

 

Aujourd’hui, le réseau s’étend, les accords se signent, les financements tombent et le rêve devient bientôt réalité.

 

Publications récentes

Laisser un commentaire