Illuminart, dare-dare !

Corde(s) sensible(s) en Terra IncognitaProjet 13
et
Instance, les circuits d’éveil numériqueProjet 15


Du 23 Février au 11 mars, on le sait tous, les nuits sont encore bien fraîches à Montréal! Néanmoins, elles ne perdent pas le Nord et se réveillent aux lumières d’un projet bien particulier cette année, celui d’Illuminart, véritable promenade nocturne présentant une vingtaine d’installations à contempler. En collaboration avec la fameuse Fête des Lumières à Lyon, ce circuit urbain alliant art, lumière et technologie en émerveilleront plus d’un! En plein dans le quartier des Spectacles, un itinéraire est proposé aux Montréalais munis de leurs plus chaudes tuques, pour venir admirer ces projets multidisciplinaires qu’offrent la ville de Montréal. Artistes, créateurs, ingénieurs, scénographes, graphistes et vidéastes, tous viennent animer l’espace urbain en cette période rude d’hiver!
Véritable source de chaleur réunissant créativité, inspiration et partage, deux projets ont attiré particulièrement mon attention :

 

Le premier, projet 13, réalisé par les étudiants de l’UQAM au DESS en design d’événement, situé au sein des habitations Jeanne-Mance, réunit deux types d’installations: Terra Incognita  et  Corde Sensible. La première, composée de cinq arches aux lumières bleues, nous chuchote à l’oreille, lors de notre passage dans chacune d’entre elles, les paroles de femmes logeant dans ce lieu multiculturel et bien particulier. Ces témoignages, à la fois en anglais et en français, questionnent quant à la perception de la nuit dans leur pays d’origine et dans la ville montréalaise. Qu’est ce que cela signifient pour elles?  PERCEPTION, IMAGINAIRE, BRUIT, NUIT. Ces quelques mots, ces Corde(s) Sensible(s), aux lumières néons, regroupés au centre du parcours, traduisent ces paroles restées trop souvent muettes. Ainsi, ce dialogue entre l’oralité et la matérialité de ces deux installations interactives et immersives, viennent nous interroger quant à la place de ces communautés dans la réappropriation de cet espace urbain, dans leurs quotidiens, celui de leurs vies nocturnes, de manière subtile et délicate.

Projet 13 d’Illuminart : Corde sensible et Terra Incognita, 2017.

Le deuxième projet, numéro 15, intitulé Instance, est un circuit interactif et expérimental, constitué de six installations lumineuses réparties sur différents sites. Réalisées par des étudiants au baccalauréat en communication de l’UQAM et en partenariat avec Moment Factory, le travail est complet, abouti et curieusement intriguant. En effet, en questionnant l’individu sur son rapport aux nouvelles technologies et plus particulièrement aux intelligences artificielles dépassant parfois les capacités humaines, Instance propose une réflexion sur ces nouveaux enjeux contemporains, de cette possible perte de contrôle. Par exemple, l’installation présentée place Pasteur propose une structure cubique lumineuse représentant un espace d’absorption constant de données depuis 375 années. En passant à travers une porte interactive, le visiteur se verra capturer et archiver certaines de ses données enregistrées sur son téléphone ou d’autres objets connectés dans le lieu. Ainsi, ces installations provoquent en quelques sortes, un sentiment de fascination déroutante. En effet, on ne peut s’empêcher de s’interroger sur l’avenir de l’homme, le moi, face à la dématérialisation, au dépassement du soi.

Projet 15 d’Illuminart : Instance, place Pasteur

En tout cas, c’est le moment d’y aller dare dare, il ne reste plus beaucoup de temps pour venir les découvrir, ça fini le 11 Mars 2017! Ouvert de 17h à 22h !

Télécharger l’application du parcours Illuminart sur votre téléphone, c’est bien plus le fun!

Lou, jeudi 9 Mars 2017.

Publications récentes

Laisser un commentaire