C’est plate, et si je pleure dans la nuit, faque c’est ça qui est ça

Projet MR-63 Blog

Non, nous ne sommes pas train de faire un crash course des expressions et de la culture québécoise à nos cousins français. Quoique ce serait probablement une très bonne façon de le faire! Ces phrases, dont certaine font quasiment parti de notre folklore, on les retrouve plutôt sur les œuvres de l’artiste Marie-Claude Marquis ou plutôt MC Marquis. Celle qui s’exprime autant à travers l’art visuel et que le design graphique parsème ses œuvres de toutes sortes de citations propres à la langue québécoise.

Enfant, Marie-Claude Marquis faisait de la peinture sur les murs de sa salle de jeux… Et ses parents l’encourageaient! Pas besoin de vous dire qu’elle a toujours su ce qu’elle ferait dans la vie.

La Galerie Station 16, qui la représente, décrit son art comme suit : « En esquissant ses compositions à l’ordinateur, mais en les peignant à la main sur la toile ou en explorant avec l’aquarelle puis en finalisant son illustration digitalement, son processus de création repose autant sur la technologie que sur la tradition. »

Déclinées en une foule pièces variées : tasses, sacs réutilisables, étuis à cellulaires, cartes de souhaits, assiettes, illustrations, tableaux, ses œuvres sont empreintes de nostalgie, synonymes de souvenirs et collent à l’identité québécoise ainsi qu’à la culture populaire. Certains items sont produits en série, alors que d’autres sont totalement uniques. Car sa démarche artistique vise aussi à redonner une deuxième vie aux objets. C’est le cas notamment des assiettes et vases vintages sur lesquelles l’artiste appose des citations calligraphiées à la main.

Difficile de ne pas esquisser un sourire devant les jeux de mots, les paroles d’Éric Lapointe ou encore les références à nos années du primaire (allô, veux-tu sortir avec moi?) en admirant ses œuvres!

Projet MR-63 Blog

Laurie Mercier

Infos:

http://www.marieclaudemarquis.com/
http://www.station16gallery.com/collections/marie-claude-marquis#

Publications récentes

Laisser un commentaire